Alexander Rohr
 
 
Nationalité: Suisse
 
Naissance: 29/11/1995
 

Alexander Rohr dans "Chromosome Y" - Source: Facebook d'Alexander
 
2 voies en 9 :
Chromosome Y 9a
Ultime Souffrance 9a

 

Alexander dans "Jungle Speed"

Interview réalisée le 19 mai 2016:
 
Escalade9: Bonjour Alexander, peux tu te présenter en quelques mots ?
Alexander: Je m’appelle Alex, et je viens de Suisse. Je suis de Bern où je vis et m'entraine actuellement.

 
Escalade9: Comment es tu arrivé à l'escalade ?
Alexander: Grâce à mes parents, je vais dans les montagnes depuis toujours. Mais en 2013, il y a eu un grand changement. J'ai rencontré des amis grimpeurs. Je me suis mis à partiquer jusqu'à 4 fois par semaine. Depuis, la motivation est devenu de plus en plus forte et je continue à travailler dur pour progresser.

Escalade9: On a l'impression que tu niveau a explosé depuis l'été 2015. Que s'est-il passé pour que cette progression ait lieu? As tu mis en place un entrainement spécifique?
Alexander: Oui, c'est correct. Après 6 mois de grimpe régulière, j'ai réussi mon 1er 8a. Mais après avoir essayé d'autres voies dures, ma progression s'est arrêtée. J'avais besoin de plus d'expérience. Je sentais que mes capacités physiques étaient bien meilleures que mes capacités grimpesques. J'ai donc décidé de ne plus grimper des voies trop dures mais de les grimper rapidement. Ca a marché parfaitement. Je pense que c'est pour celà que je n'ai pas eu besoin de beaucoup d'essais pour réaliser mon 1er 8b+.
En 2014, j'ai beaucoup voyagé et grimpé de nombreuses voies. Je suis revenu en Suisse pour essayer mon 1er 8c. Mais pour être honnête, je me suis fait botté le derrière par beaucoup de voies que j'ai essayées. En 2015, j'ai radicalement changé ma façon de m'entrainer. Je m'entrainais 2 fois par jour, mais lors de séances courtes. Je gardais un volume aussi élevé que possible. Mi 2015, je me sentais déjà plus fort, mais j'étais souvent trop fatigué pour essayer des voies dures le week end. Mais mon corps s'est de mieux en mieux adapté, et fin 2015, j'ai vraiment gagné en terme de niveau d'escalade. Enfin, je n'ai jamais eu d'entrainement spécifique mais j'ai toujours essayé d'avoir de gros volumes d'entrainement en variant les plaisirs.

 

Alexander dans "Samouraï", 8c

Escalade9: Et la compète?
Alexander: Je n'ai jamais participé à aucune compétition. Je vais peut être essayer, mais dans le but d'être plus efficace pour ma grimpe extérieure.

Escalade9: Tu ne fais "que" du 8a en bloc. Est-ce un aspect de l'escalade qui t'attire moins?
Alexander: C'est assez simple, je ne pratique le bloc qu'à peu près une fois par mois. Je n'essaie donc que des blocs que je peux sortir dans la journée. Sinon, j'ai des projets partout. Et dans le futur, pour faire des voies plus dures, je vais devoir m'investir davantage dans le bloc.

Escalade9: Et les grandes voies...?
Alexander: Elles me font de l'oeil...

 

Alexander dans "Ultime Souffrance"

Escalade9: Tu as réussi "Jungle Speed" à Siurana (ancien 9a décôté à 8c+) alors que tu n'avais jamais fait de 8c+. Qu'as tu pensé de cette voie et quelle cotation lui donnerais-tu?
Alexander: "Jungle Speed" est une chose marrante à côter. D'abord, c'est une voie surprenante, et ensuite, c'est quasi impossible pour moi de donner une cotation. Je pense juste que quelqu'un qui grimpe exclusivement sur rocher laisserait une cotation d'au moins 8c+/9a. C'est ce que Adam et d'autres ont fait. Ceux qui ont décôté sont de très forts compétiteurs. L'escalade indoor est très proche de ce type de voie. C'est d'ailleurs pour cela que certaines voies paraissent plus faciles pour des grimpeurs de ma génération. 

Escalade9: Peux tu nous parler de "Ultime Souffrance"?
Alexander: "Ultime Souffrance" est une voie très spécifique qui demande beaucoup de force dans les doigts. C'est environs 20 mouves très durs, puis un 7c+/8a pour finir. La voie est légèrement déversante et c'est pour cela qu'enchainer les sections entre elles parait si dur. Je pense que je l'ai essayée parce que j'avais déja grimpé la voie de Fred Nicole "Non à la Bombe", ce qui m'a permis de ne pas travailler beaucoup de mouvements supplémentaires.
Basiquement, il faut faire un 8A/+ bloc avant de poursuivre par "Non à la Bombe". Comme cette voie est considérée comme un bon 8c+, je confirme le 9a. Ces 3 mouvements supplémentaires  augmentent vraiment la difficulté, bien plus que je l'imaginais. Mais j'ai eu la chance de la réussir au 5e essai de mon 4e jour de travail. Mon doigts n'en auraient pas supporté beaucoup plus...


Escalade9: Quels sont tes projets pour 2016? Sur quelle falaise pourrait-on te croiser?
Alexander: En Suisse, à Ceüse, Siurana, Margalef peut être...

Escalade9: La voie qui te fait rêver?
Alexander: « Action directe », et d'autres classiques. Je suis tombé amoureux des vielles voies.

Escalade9: Quels sont les grimpeurs qui t'ont inspiré ou que tu voudrais remercier?
Alexander: Pour une fois, je ne vais pas choisir un héros bien connu. Je pense que le grimpeur suisse Jürg von Känel m'a beaucoup inspiré. Et je remercie beaucoup d'autres grimpeurs qui ont beaucoup oeuvré sur les falaises sur lesquelles je grimpe
.

Escalade9: Des sponsors à remercier également?
Alexander: Je n'en ai pas pour l'instant.

 

Alexander dans "Isenfluh"



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement