Les faits marquants de l'année 2018
 
 
Un petit résumé des réalisations les plus remarquables de cette année 2018.

 
3 9b pour Jakob Schubert

L'autrichien Jakob Schubert aura marqué l'année 2018 par la réussite de 3 9b. Tout a commencé en janvier par "Stoking the Fire" à Santa Linya, et s'est achevé en décembre avec "Neanderthal" sur cette même falaise. Entre temps, il a également coché "El Bon Combat", mais a décidé de ramener la cotation de cette voie à 9a+/b.

Notons que Jakob aura profité de ses 2 séjours en Espagne pour s'offrir aussi "Catxasa", 9a+, et "Mercenaris del Passat", 9a.
 

Jakob Schubert dans "Stoking the Fire"


Adam Ondra toujours au top

Fidèle a ses habitudes, Adam Ondra reste le grand agitateur du haut niveau de l'escalade. Parmi les faits les plus marquants, on pourra retenir son passage à St Léger du Ventoux où il réussit en quelques semaines les premières de "Eagle 4", 9b, "La Castagne", 9a+, et "Retour Gagnant", 9a. Mais le fait marquant de ce séjour est l'enchaînement du 1er 9a+ flash, avec "Super Crackinette"

Adam Ondra a cette année passé un peu de son temps à mettre en lumière de nouvelles falaises balkanes, et on se souviendra des ouvertures des premières voies en 9 de Bosnie ("Interklemezzo", 9a et "High Line", 9a+/b), Roumanie ("Black Cobra Extension", 9a, et "Stone Butterfly", 9a+) et Macédoine ("Macedonian Trip", 9a, et "Czech trip", 9a+).

Au total, Adam a réussi 10 voies entre 9a+ et 9b en 2018.
 

Adam Ondra dans "Eagle 4"


Margalef en fête

Un nouveau 9b+ est né à Margalef, "Perfecto Mundo". Equipée par Chris Sharma, cette voie a cédé sous les doigts d'Alex Megos en mai dernier. L'histoire aurait pu s'arrêter là sans l'acharnement de Stefano Ghisolfi qui l'a répétée début décembre. L'allemand et l'italien sont ainsi devenu les 3e et 4e grimpeurs à atteindre ce niveau après Adam Ondra et Chris Sharma.

Stefano Ghisolfi dans "Perfecto Mundo"


Non loin de "Perfecto Mundo", une autre voie marquante a été ouverte. Il s'agit de "Artaburu", dont Iker Pou, son géniteur, n'a pas voulu donner de cotation, mais pense qu'elle vaudrait au moins 9b.
 

Iker Pou dans "Artaburu"


La révélation Jakub Konecny

Encore inconnu il y a un an, Jakub Konecny est devenu un des grimpeurs les plus prolifiques dans le 9e degré avec 11 voies en 9 réalisées en 2018. Le jeune tchèque de 19 ans a particulièrement mis a profit un passage à Arco au mois de juillet avec 3 voies en 9 en moins d'une semaine, et surtout un séjour à Santa Linya fin décembre, lors duquel il a clippé le relais de 3 9a et 1 9a+ en quelques jours.
 

Jakub Konecny dans "Catxasa" - Photo: Vojta Vrzba - Source: Instagram de Jakub


La régularité de Jonathan Siegrist

Toujours au top depuis plusieurs années, Jonathan Siegrist a poursuivi sur sa lancée en 2018. Il conclut ainsi l'année avec 2 8c+/9a, 4 9a, 1 9a/+, mais surtout "Jumbo Love", son 1er 9b
 

Jonathan Siegrist dans "Bone Tomahawk"


Daniel Woods a retrouvé son baudrier

Voilà bien longtemps que le bloqueur américain Daniel Woods n'avait pas autant mis son baudrier. Et bien lui en a pris puisqu'il termine l'année avec 1 8c+/9a, 2 9a+, et surtout son 1er 9b, "La Capella"!
 

Daniel Woods dans "La Capella"


Le mois d'avril de Piotr Schab

Avec 1 8c+/9a, 2 9a, 1 9a/+ et surtout 4 9a+ Piotr Schab a bien su mettre à profit son année 2018, mais c'est surtout son mois d'avril dont il se souviendra, avec la réussite de 4 de ces voies en moins d'un mois, lors d'un séjour en Espagne.
 

Piotr Schab dans "Catxasa"



Sachi Amma développe les voies extrèmes au Japon

Peu de voies extrêmes cette année pour Sachi Amma, mais le travail de (très) gros morceaux au Japon, avec la réussite de 2 d'entre eux, "Rise", 9a+, et "Soul Mate", 9b.
 

Sachi Amma dans "Soul Mate" - Photo: Maechan82kgclimber - Source: Instagram de Sachi


Pirmin Bertle connecte à Jansegg

Quasiment inconnue il y a quelques années, la falaise de Jannsegg a été mise en lumière par Pirmin Bertle qui y a réussi en 2018 plusieurs connexions dont la plus difficile, "La Barrière" est évaluée à 9b.
Sur l'année, Pirmin a ajouté à son carnet de croix 1 8c+/9a, 3 9a, 2 9a/+, et donc le 9b de "La Barrière". 3 de ces voies ont été réalisées en moins d'un mois sur les falaises des alentours de Kochel.

 

Pirmin Bertle à Kochel


La confirmation Loïc Zehani

Après une année 2017 déjà bien riche, et alors qu'il vient tout juste de fêter ses 17 ans, Loïc Zehani confirme tout son talent avec 2 8c+/9a, 3 9a et surtout 1 9a+ - son premier - "Sachidananda", en 2018. Parmi ces voies, on retrouve 4 premières ascensions, pas encore répétées.
 

Loïc Zehani dans "Sachidananda"


Sébastien Bouin rend hommage à Pierre Rouzo

Quasiment 20 ans après son équipement par Pierre Rouzo, malgré un départ légèrement différent, le projet de la baume de Russan est tombé sous les assauts de Sébastien Bouin. Ainsi est née "Les Yeux Plus Gros Que l'Antre", estimée à 9a+/b. Il s'agit de la voie la plus difficile de Sébastien qui conclut 2018 avec 3 8c+/9a, 1 9a, 1 9a+ (exceptionnel) "La Côte d'Usure", et donc "Les Yeux Plus Gros Que l'Antre" dans sa besace.
 

Sébastien Bouin dans "Les Yeux Plus Gros Que l'Antre"
 

Julia Chanourdie récidive

Après 1 8c+/9a et 1 9a en 2017, Julia Chanourdie récidive en 2018 avec des perfs du même acabit. Ce sont "La Cabane au Canada" et "Mollasse'Son" qui sont ainsi tombées.
 

Julia Chanourdie dans "Mollasse'Son" - Photo: Jocelyn Chavy - Source: Instagram de Julia

 


 



Créer un site
Créer un site